Le constat d’apprivoiser l’archet :

En pizz ça va, mais à l’archet bonjour les dégâts !
Problèmes de justesse, de qualité de son, de position sur l’instrument.Et surtout, cette sensation d’être mal à l’aise avec l’archet,qui encombre la main au lieu de la prolonger.

Les buts d’apprivoiser l’archet :

Ces stages intensifs de deux jours, ont pour but de vous donner les clés d’un rapport différent du jeu « arco » à la  contrebasse.

Les exercices proposés, visent à gommer la sensation d’objet intermédiaire entre les doigts et la corde, entre l’intention et le son, de provoquer la confiance.Tout ceci dans le respect de la tenue de baguette et du type
d’archet de chacun (hausse à la française ou à l’allemande)position assise ou debout.

Les moyens d’apprivoiser l’archet :

  • Correction de l’assise corporelle en fonction de la morphologie et du rapport à l’instrument de chacun, afin de libérer les tensions parasites à une émission sonore correcte sur toute
    l’étendue de la contrebasse.
  • Développement de la sensation l’archet c’est ma main, pizz et arco, c’est pareil.
  • Schémas rythmiques, jeu d’ensemble, improvisations collectives afin de libérer l’archet.